24 rue Antoine Julien Henard - Paris 12ème

Evènements au Club

Les petites histoires du Club BC12

Pour une excellente défense,quand on n'a pas de cervelle, comment utiliser du caramel mou !!!

Une histoire de Jacques PLANTE Novembre 2018

 

 

 

 

LE MIRACLE DES CARAMELS

 

C'était journée porte ouverte au Bridge Club des 12 Apôtres (BC12A).
Les bridgeurs des clubs voisins avaient été conviés à venir faire un tournoi amical, chacun étant associé par tirage au sort à un membre du club invitant.
La bonne humeur régnait dans ce club dont certaines figures marquantes étaient considérées, dans la conscience collective, comme faisant partie d'un "cercle apostolique" virtuel dont les deux héros de cette histoire faisaient partie :
L'Apôtre dans la lune (ADL), plus connu pour son penchant à grignoter des friandises que pour son aptitude à rester concentré sur son jeu. D'ailleurs les membres du club qui étaient également golfeurs lui avaient attribué un "PAR 2", entendant par là, qu'en défense, il refilait - en moyenne - deux levées par donne au déclarant. Néanmoins, la bonne fée du bridge éprouvait quelque tendresse pour lui.
L'Apôtre Cartonneur Chevronné (ACC), vétéran du club et joueur expérimenté.
ADL et son invité étaient en Est-Ouest, tandis que ACC et son invité siégeaient en Nord-Sud.
 
Lorsqu'ils se rencontrèrent, Nord-Sud reçurent les jeux suivants (Nord donneur, Personne vulnérable):
 
    Nord (Invité 1)                     Sud (ACC)                                Enchères :  N        E      S     O  
 
    P 5432                                P  AV1098                                                    -          -     2K     -
    C D52                                 C  A4                                                            2SA     -     3P     -
    K -                                      K  ADV62                                                      4P       -     6P
    T RDV1053                        T  A                                                               
 
Nord et Est passèrent , ACC ouvrit en Sud de 2 carreaux (avec ce bicolore, 1 pique aurait eu ses mérites, mais si l'on veut impressionner les adversaires...) et sur la réponse de Nord à 2 SA, il poursuivit par 3 piques, Nord le soutenant à 4 piques. A ce stade, ACC disposait de l'enchère de 5 piques à la signification bivalente : j'ai une couleur d'atout pleine mais pas de contrôle extérieur, ou , j'ai tous les contrôles mais un problème de qualité à l'atout, la seconde interprétation étant évidemment la bonne compte tenu de l'ouverture de 2 carreaux. Mais sait-on jamais ce que va comprendre un partenaire - occasionnel de surcroit - et ACC, confiant en sa technique du jeu de la carte et sachant contre qui il jouait, conclut directement à 6 piques.
 
ADL en Ouest entama du 10 de coeur et le mort apparut aux yeux de tous. Le chelem n'était pas fameux, mais nullement désespéré. Sud mit la dame du mort (sait-on jamais) mais celle-ci fut couverte du roi, pris de l'as.
 
ACC avait deux problèmes : se débarrasser de sa perdante à coeur et choisir comment manier les atouts.
Il pouvait faire deux fois l'impasse à pique, ce qui donnait : encaisser l'as de trèfle, couper un carreau, défausser le 4 de coeur sur le roi de trèfle et faire une première fois l'impasse à pique. Ensuite prendre le retour de l'adversaire, couper à nouveau un carreau et recommencer l'impasse pique. Mais alors les atouts du mort seraient épuisés et la longue à trèfle inexploitable. Pour autant, les carreaux seraient-ils affranchis? Pour cela, il fallait que le roi soit second ou troisième. Une variante étant de tenter l'expasse à carreau contre Ouest au deuxième tour en présentant la dame, mais là il faudrait que le roi soit en Ouest et au plus quatrième... pas très fameux.
ACC opta donc pour un autre plan: tirer l'as de pique en tête et si deux petits piques apparaissaient , continuer pique en espérant marier roi et dames adverses (après bien sûr avoir débloqué l'as de trèfle, coupé un carreau et effacé la perdante coeur sur le roi de trèfle). De cette façon, l'exploitation des trèfles du mort était possible. De plus un honneur pouvait tomber sur l'as de pique : Certes s'il venait d'Est, il faudrait choisir entre roi et dame de pique en Est et à nouveau jouer atout après l'effacement de la perdante à coeur) ou un honneur 3ème en Ouest (nettement plus probable suivant la théorie du moindre choix) mais on retombait sur le problème de l'affranchissement des carreaux.
Mais ce qui arriva combla d'aise ACC car, à la seconde levée, l'as de pique captura la dame d'ADL en Ouest (Est fournissant le 6) et maintenant le chelem était dans la poche, que la dame soit sèche ou accompagnée du roi. Il suffisait de débloquer l'as de trèfle, couper un carreau, et défiler les trèfles en défaussant en premier le coeur perdant. Si la dame était sèche en Ouest, A CC contrôlait la coupe d'Est (en surcoupant s'il coupait du 7, avant de jouer atout pour faire tomber le roi et de remonter au mort en coupant carreau et défiler les trèfles). Et si le roi de pique était en Ouest, celui-ci couperait avec son argent.
Il serait inexact de dire que ADL était resté inactif pendant tout ce temps. Certes les mains où il n'avait pas au moins 20 points H ne l'intéressaient guère, ce qui lui donnait rarement l'occasion d'affuter des défenses mortelles. Mais son esprit était concentré sur les délicieux caramels mous que le club lui avait offerts pour son anniversaire et qu'il mâchonnait avec grand plaisir en puisant dans une boîte posée sur ses genoux. Et c'est en prenant un nouveau caramel qu'il s'aperçut avec horreur qu'une carte de son jeu était restée collée à la boîte. Il la prit et la réintégra discrètement à son jeu en se disant qu'il lui faudrait s'en débarrasser au plus vite. Pourvu que je n'aie pas fait de renonce se disait-il. Voyons, où en était le déclarant? Il était en train de défiler des trèfles et ADL n'en avait plus. ADL n'était d'ailleurs plus certain de la nature du contrat : peut-être à SA puisque c'est souvent ce que demandent les joueurs avec une longue mineure, à moins que ce ne soit à l'atout trèfle , le déclarant purgeant les atouts adverses. Dieu merci la carte "caramélisée" était une petite carte et noire par surcroit, il pouvait donc s'en défaire sans que personne n'y prête attention.
Le moins que l'on puisse dire est que le voeux d'ADL ne fut pas exaucé, car la coupe de la dame de trèfle par le 7 de pique (caramélisé) fit le même effet qu'un gigantesque coup de tonnerre dans un ciel clair. Et bien sûr le contrat chuta car la défense réalisa aussi le roi de pique! La stupéfaction était générale : comment ADL - avec dame et petit pique dans sa main - avait-il pu jeter la dame sur l'as du déclarant, créant ainsi un piège mortel à l'encontre de ACC? Pressé de questions, ADL avoua qu'il avait joué le début du coup avec seulement douze cartes.
L'arbitre, appelé par ACC, :
1. refusa le caramel offert par ADL, craignant que ce geste ne s'apparente à une tentative de corruption.
2. expliqua que si le Code du Bridge traitait abondamment de la question de cartes pénalisées, il passait complètement sous silence le concept de carte caramélisée.
3. conclut que le jeu d' ADL était parfaitement légal. Deux levées pour la défense et chute du chelem.
Pendant qu' ACC dépliait la feuille ambulante pour inscrire le score (un top pour Est-Ouest), ADL se confondit en excuses auprès de son partenaire : " Partenaire, si je n'avais pas étourdiment jeté ma dame sur l'as de pique, je suis sûr que nous aurions fait chuter le contrat de deux levées".
ACC leva les yeux au ciel en maugréant : " Ce maudit Apôtre dans la lune n'est jamais aussi dangereux que lorsqu'il ne sait pas ce qu'il fait."
Plus tard, au cocktail qui suivit le tournoi, les plaisanteries allaient bon train sur les caramels miraculeux d'ADL.
Mais le mot de la fin revint à l'Apôtre de la Grande Sagesse (AGS) qui, ayant assisté à la scène, déclara:
" Le chelem était sur table avec la ligne de jeu prise par le déclarant. Seules deux personnes pouvaient le faire chuter : Dieu qui voit toutes les cartes et le l'Apôtre dans la lune qui n'en voit aucune".
Les quatre jeux :
Jacques Planté novembre 2018
Invité 1
 
Les 4 jeux :
                                                                                         Nord (Invité 1)
                                                                                         P  5432
                                                                                         C  D52
                                                                                         K  -
                                                                                         T  RDV1053
                                           Ouest  (ADL)                                                                         Est (Invité 2)
                                          P  D7                                                                                      P R6
                                          C  10983                                                                                R RV76
                                          K   R10543                                                                            K  987
                                          T  92                                                         
 
                                                                                         Sud (ACC)
                                                                                          P  A V 10 9 8
                                                                                          C A4
                                                                                          K ADV62
                                                                                         T  A
 
 
 

Nous trouver

Bus : 29 (Mairie du 12ème)
46 (Montgallet)

Métro :  1 (Reuilly Diderot)
6 ( Dugommier) - 8 (Montagallet)

CB12-24 rue Antoine Henard-75012 Paris

Association Le Chantier / BC 12

24 rue Antoine Julien Hénard 75012 Paris

Comité de Paris

 

Fédération Française de Bridge

En partenariat avec

BC12- FUNBRIDGE
 

CB12- Le Chantier

Envoyez vos idées aux administrateurs :